Bonjour à tous,

Cette fois je vous propose un article plus personnel. Me voilà en guerre contre moi même ! Je déclare officiellement les hostilités contre mon corps et plus précisément, contre mon poids.

Une petite vingtaine (24 ans pour ne pas donner mon âge exact) et plusieurs dizaines de kilos à faire disparaître.

Me voici, pleine de motivation (& de soutien), je suis déterminée à changer ma vie.

Commençons par le commencement.. D’ailleurs par où commencer ?

Je n’ai jamais été mince, alors non je n’ai pas toujours été obèse mais bien trop souvent en surpoids. Depuis ma plus tendre enfance j’ai toujours été comptées parmi celles des « bonnes cuisses » ou encore des »bonnes joues ».
Et puis, vient l’adolescence, une période pas toujours évidente.

Ce serait mentir que d’écrire que j’ai souffert de mon surpoids. Intérieurement certainement, (eh bien oui, le 36 du Zara ne permettait même pas à mon genou de s’y installer) c’est vrai, je dois l’avouer qu’avoir une bande de copines branchées, minces entraîne bien souvent des complexes. Je n’étais pas une adolescente seule, sans ami, ni même la risée de mes camarades. Bien au contraire, j’ai toujours été l’amie tant prisée, le soutien mais aussi une petite amie.

En parlant de ça, même si mes conquêtes de l’époque me trouvaient du charme, la concurrence était rude et le collège impitoyable.

Durant toute cette période et ce depuis que mes copines proposent des après-midi piscine (maillot une pièce oblige ou paréo impératif d’ailleurs), l’idée d’obtenir un corps standard m’obsède.

Je n’ai aucune bonne raison de ne pas l’avoir fait plus tôt En effet, après avoir accusé la nature de ne pas m’avoir gâté, après en avoir voulu à mes parents pour m’avoir transmis des gènes médiocres, après avoir pesté sur les vêtements mal taillés, je dois me rendre à l’évidence, je ne fais rien, aucun effort et l’appel des fast-food, pâtes et compagnie est plus fort que moi.

Un changement s’impose avant l’entrée au lycée ! (Eh bien oui, nouveau style, nouveau départ donc … Nouveau corps!)

C’est pourquoi, pleine de détermination je m’en vais pour trois semaines dans un centre d’amaigrissement durant l’été.

Mon quotidien: sport, carottes, sport, carottes, sport et euh… SPORT !

Efficace ! Résultat des courses : -9 kg mais surtout d’atroces carences alimentaires, un mental au plus bas (disons que ce n’était pas une colonie de vacances mais plutôt une compétition où la balance est seule juge et guide des relations amicales).

Mon plus beau jean et moi même sommes dorénavant prêts à entrer au lycée.

Et puis.. Le quotidien rattrape vite les bonnes résolutions, les kilos viennent se réinstaller.

Un baccalauréat en poche, une entrée à l’université, puis la vie active font de moi une professionnelle en surpoids.

Et puis, une rencontre, une confession. Un moment d’échange où l’on confie qu’une des plus belles victoires serait celle d’un régime réussi.

Ni une ni deux, un déclic, un challenge lancé et me voici embarqué dans un programme d’amincissement.

Cela doit aller relativement vite et être efficace. Je dois pouvoir allier ma vie professionnelle et ma vie de future fit.

Je vous explique le principe: réduire mon estomac et diminuer considérablement les quantités. Pour cela, 3 semaines de céréales (pleines de fibres pour ne pas que mon ventre crie famine au bout de 30 minutes) et du blanc de poulet, de dinde et de jambon.

Je découvre alors une série de vidéos, plus instructives les unes que les autres avec le programme « eveyday we diss weight« , by Isou DW. Motivation, détermination, dépassement de soi mais aussi rires, souffrances et douleurs afin d’atteindre un objectif: -20 kilos en trois mois (avouez que c’est tentant) !!

On y voit son quotidien, son programme sportif, une équipe déterminée et une variété d’activité. Mais aussi et surtout : DES RÉSULTATS.

De ce fait j’intègre le sport (alors non je veux pas de Pecs, de trapèze mais il ne suffit pas de mincir, le but étant d’être tout de même jolie.. Un corps flasque non merci !).

Je vous laisse imaginer mon entrée dans une salle de sport, lieu complètement méconnu jusque lors. (Les salles de sport ? Il n’y a que des minces qui y font du cinéma !!) Eh bien non ! Me voici muni de ma carte d’abonné !

Quotidiennement (quand je dis quotidiennement je ne parle pas du dimanche .. ) je me rends une heure quinze à mon nouveau QG et je travaille !

Je peux maintenant vous expliquer comment programmer un tapis, un vélo, un rameur (eh eh).

Après deux semaines et demi d’effort (alimentaires et sportifs) je vois réellement du changement ( bonjour slim de l’été 2014 !), je ne suis évidemment pas devenue mannequin mais en tout cas ma balance commence à sourire (et moi avec) !

Allez puisque vous avez lu jusqu’ici je vous donne mon programme:

– 35 minutes de tapis (12 à 15 minutes de courses et de la marche inclinée pour une vitesse moyenne de 6 km/h)

– 25 minutes de vélo

– 15 minutes de rameur

Et quelques extras (séries fessiers, abdos…)

Je mange des céréales le matin (Fitness pour ne pas les citer) des légumes, plus aucune graisse et de la viande blanche. De l’eau, beaucoup d’eau.

Je ne sais pas combien j’ai perdu étant donné que je ne me pèse pas. Pour cela j’attend la fin de mon programme.

Je vous propose de suivre l’évolution de mon changement via des posts réguliers ..

Courage à celles qui se sentent dans la même situation que moi, et aux autres merci  d’avoir pris le temps de lire ma vie !

Si vous désirez plus de détails, conseils ou supports que j’utilise, faites moi signe.

J’étais Ravie de me confier à vous.

Publicités