Infos:
– Date de sortie: 27 octobre 2017
– Artiste(s): Hamza
– Producteur(s): Hamza, Ponko, Myth Syzer, Nico Bellagio, Ikaz Boi, Street Fabulous, Freakey!
– Single(s) avant la sortie du projet: GodzillaDestiny’s ChildVibes
– Nombre de projets: 5ème mixtape
– Featuring(s): Aucun

Hamza est un rappeur originaire de Bruxelles qui s’est fait connaitre en 2015 avec la sortie de sa deuxième mixtape H-24.
À l’instar de Joke, Hamza est un rappeur souvent qualifié «du futur», il est parfois en avance sur son temps et sa musique reste souvent à la mode plusieurs années plus tard. C’est un artiste qui travaille le vocodeur comme un instrument de musique, avec des variations de tonalité par exemple, non pas comme un simple effet de style.
Ainsi, Hamza peut étirer les notes et chantonner, ce qui fait de lui un véritable crooner.

Paroles: 14/20

Comme à son habitude, il ne cherche pas les grandes envolées lyriques, les textes ne sont pas des mines de figures de style et les amoureux de textes profonds peuvent passer leur chemin. Hamza privilégie la musicalité, les mélodies, quitte à éclipser l’aspect lyrique.
Le texte n’est absolument pas à jeter pour autant, le vocabulaire ne parlera pas à tout le monde, il utilise en effet des termes liés à la drogue notamment qui sont parfois très pointus et donc, forcément intéressant. Il y a maintenant un léger coté introspectif qu’il n’y avait pas dans les projets précédents, enfin Hamza se livre et parle de ses émotions!
De plus, Hamza manie très bien les métaphores et assimilations créant ainsi des images qui, prises ensemble dressent un univers propre à ce rappeur.
Enfin, beaucoup de références à ce qu’il connaît et aime (comme les Pokémons, Godzilla etc.) aident l’auditeur à rentrer dans son univers.

Instrumentales: 18/20

Voilà pourquoi les paroles de Hamza ne sont pas exceptionnelles, Hamza est un véritable musicien, en plus de produire certains de ces propres sons, il s’entoure de plusieurs producteurs très talentueux comme Nico Bellagio, Street Fabulous et surtout Ponko qui a l’habitude de travailler avec lui!
Ainsi, le projet comporte comme toujours avec Hamza des instrumentales très musicales, très travaillés et complexes avec des mélodies très efficaces, comme sur le son Mucho Love.
Le flow d’Hamza et les instrumentales ne peuvent être séparés, ses performances sont parfaitement en accord avec chaque prod et le tout forme un ensemble harmonique très homogène.
La mixtape n’étant pas un album, la diversité du projet est moins attendue, pourtant chaque son est différent et Hamza parvient à garder un fil rouge tout en variant les styles.

Messages: 12/20

Hamza ne cherche pas à faire réfléchir, au contraire, le but qu’Hamza s’est donné tout au long de sa carrière musicale est le «turn up».
En écoutant Hamza il faut avoir conscience qu’on ne va pas écouter un artiste engagé qui va éveiller les consciences, mais plutôt comme quelqu’un qui va essayer de vous vider la tête, de vous faire danser et oublier vos problèmes. Message tout à fait louable mais qui reste tout de même assez léger.

Pertinence: 18/20

En effet, Hamza veut vous faire danser et il y arrive! Ses sons font parti de ceux qui font bouger la tête après quelques secondes. Les instrumentales et le style musical d’Hamza très original se marient très bien et forment une cohérence artistique.
Évidemment, il faut au préalable ne pas être allergique à tout ce qui touche à l’auto-thune et au vocodeur, mais une fois ce cap passé, 1994 est un régal. Un vent d’air frais dans le rap francophone qui place Hamza sur le podium des meilleurs rappeurs belges.

Global: 15,5/20

Écoutez 1994 sur Spotify: https://open.spotify.com/album/4zMhr0zJkbSVubSnKzD7UM
Favori(s) de la mixtape: GodzillaLifeMucho Love
Favori(s) en dehors de la mixtape: La sauceMinimum
Top Spotify: Vibes

Publicités