Infos:
– Date de sortie: 03 novembre 2017
– Artiste(s): Dooms
– Producteur(s): 2zer, Hologram Lo’, Népal, L$30, Hugz Helfner
– Single(s) avant la sortie du projet: IntroZénithChronos
– Nombre de projets: 1er EP
– Featuring(s): 2zer, Zuukou, Alpha Wann

Dooms est un rappeur parisien connu principalement pour son appartenance au collectif L’Entourage et ses nombreux featurings avec des membres de ce collectif (Nekfeu, Alpha Wann, Deen Burbigo etc.).

Paroles: 14/20

Sans être exceptionnelles, les paroles fonctionnent, elles sont travaillées, aussi bien dans le fond que la forme. Le vocabulaire est varié et les textes comportent des figures de style. De plus, Dooms procède parfois à des rimes internes, croisées et parfois les deux en même temps. Concernant les thèmes, il parle majoritairement de son ascension vers le succès, de ses origines en tant que dealer, et de l’argent de manière globale. Il se livre dans le deuxième couplet de Chronos par exemple.

Instrumentales: 13/20

Les instrumentales sont simples mais efficaces. Elles servent bien le propos de Dooms et ce dernier pose très bien dessus. Il y a quelques détails sur les prods comme les légers ad-lib à la fin des vers de Dans le sang, et quelques samples, comme celui de Nekfeu à la fin d’Oulala ou celui de Ludacris dans Jeunes retraités. L’ensemble créé une atmosphère plutôt old school mais finalement peu varié et toujours relativement simple.

Messages: 14/20

De manière générale on ressent surtout un message d’unité, notamment à travers les nombreuses références à ses amis, les crews avec lesquels il est proche (L’Entourage, le $-Crew etc.)
Le son Jeunes retraités se démarque de ce côté-là car il est beaucoup plus riche en message, dans un premier temps à travers le couplet d’Alpha Wann qui est notamment connu pour ça mais également celui de Dooms, comme:

«Le continent d’demain c’est l’Afrique
Argent spécial 2.2.3
Minerais, ressources, matériaux
Mais le franc CFA a gâté les nôtres
À part ça, fuck tous les États qu’ont soutenu l’Apartheid
Fuck les énarques qui fonctionnent comme à Palerme»

Pertinence: 13/20

L’ensemble est cohérent, Dooms présente bien son univers et les featurings sont réussis (notamment Zuukou qui livre un très bon couplet sur Pharaons noirs)
Il s’agit là d’un premier projet, qui plus est très court (8 sons). Par conséquent il doit être pris en tant que tel. L’objectif n’est pas de révolutionner le rap français. C’est un bon EP qui est prometteur pour le futur de la carrière de Dooms.

Global: 13,5/20

Écoutez Pilote sur Spotify: https://open.spotify.com/album/1OjW7eq1MBbFDEU2Bpx2HL
Favori(s) de l’album: Jeunes retraités, Intro
Favori(s) en dehors de l’album: Règlement freestyle #5
Top Spotify: ($-Crew) L’art et la manière

Publicités