Infos:
– Date de sortie: 17 novembre 2017
– Artiste(s): T-Pain
– Producteur(s): A1, Abaz, All Star, B Z R K, Dre Moon, ISM, Major Seven, Mr. Franks, Tommy « TBHITS » Brown, X-Plosive, T-Pain
– Single(s) avant la sortie du projet: Textin’ My Ex (feat. Tiffany Evans)Goal Line (feat. Blac Youngsta)
– Nombre de projets: 5ème album
– Featuring(s): Blac Youngsta, Chris Brown, Ne-Yo, Ty Dolla $ign, Wale, Byron «Mr. Talkbox» Chambers, Manny G, Roberto Cacciapaglia, Tiffany Evans, Wale

T-Pain est un rappeur connu notamment pour avoir popularisé l’utilisation dans le rap de l’auto-thune dans les années 2000. Il inspira ainsi d’autres rappeurs comme Lil’ Wayne et Kanye West qui en feront usage par la suite. Il sort son album Oblivion 6 ans après le précédent: RevolveR.

Paroles: 11/20

Les paroles sont, dans l’ensemble, relativement simples. Par exemple, il utilise beaucoup de répétitions dans Textin’ My Ex (feat. Tiffany Evans):

«You don’t even know right now
I’m staring at my phone right now
Wondering if I should call you or leave you ‘lone right now
I’m in my zone right now
I’m just, chilling at home right now
Shots of Patron right now
I should put my phone right down
But girl, I’m so alone right now
That’s why I’m… […]»

Cependant, dans Second Chance (Don’t Back Down) (feat. Roberto Cacciapaglia) il nous livre un texte plus introspectif et plus beau.

Instrumentales: 14/20

Les instrumentales sont bonnes sans être exceptionnelles, certaines sont composées de samples, d’autres ont des influences plus électros. De manière globale, les prods sont très variées, riches en styles et créatives (comme l’instrumentale qui part dans tous les sens de May I (feat. Byron «Mr. Talkbox» Chambers).

Messages: 12/20

T-Pain parle principalement de femmes, sexe et d’argent, dans I Told My Girl (feat. Manny G) ou Your Friend par exemple, ceci dit, T-Pain en parle avec légèreté voire avec second degré, le but est plus d’amuser que de le prendre au sérieux, de ce fait ce n’est pas si gênant. Il parle également d’amour et de rupture dans She Needed Me de manière très intéressante:

«So come on baby let me help you pick up all your clothes
And come on baby let me help you get outta my door
Cause she makes me think I need her in my life»

Enfin, T-Pain place quelques messages dans Second Chance (Don’t Back Down) (feat. Roberto Cacciapaglia) comme:

«And now we get paid to be slaves of our very own grave and i say it every goddamn day: that’s no way to live»

Pertinence: 15/20

Un grand nombre de morceaux se rapprochent plus de la pop ou du RnB que du rap, c’est le cas de No Rush, Classic You (feat. Chris Brown), She Needed Me, Cee Cee From DC (feat. Wale) ou That Comeback (feat. Ne-Yo), ce n’est pas un problème étant donné qu’il s’agit de son domaine de prédilection, c’est clairement là où T-Pain est le plus à l’aise. Il y a quand même des sons plus rap, comme Goal Line (feat. Blac Youngsta) qui est clairement sous l’influence de la trap. Enfin, l’album contient de bonnes idées, comme Tiffany Evans qui joue le rôle de l’ex de T-Pain dans Textin’ My Ex (feat. Tiffany Evans) ou encore le couplet de Mr. Talkbox sur May I (feat. Byron «Mr. Talkbox» Chambers).

Global: 13/20

Écoutez Oblivion sur Spotify: https://open.spotify.com/album/1ErPGR4jHXUzmeNFcEtsVz
Favori(s) de l’album: I Told My Girl (feat. Manny G)Second Chance (Don’t Back Down) (feat. Roberto Cacciapaglia)Classic You (feat. Chris Brown)
Favori(s) en dehors de l’album: Snap Ya Fangas (feat. Lil’ Wayne)
Top Spotify: Buy U a Drank (Shawty Snappin’) (feat. Yung Joc)

Publicités