Infos:
– Date de sortie: 22 décembre 2017
– Artiste(s): Travis Scott & Quavo
– Producteur(s): Frank Dukes, Southside, Travis Scott, Quavo, Buddah Bless, C4, Cardo, Carlos Desrosiers, CuBeatz, Dun Deal, Felix Leone, !llmind, Mike Dean, Murda Beatz, OZ, Pas Beatz, Supah Mario, TM88, Vinylz, Wheezy & Yipsy
– Single(s) avant la sortie du projet: Aucun
– Nombre de projets: 1er album commun
– Featuring(s): Takeoff & Offset

Les membres du groupe Migos sont connus pour être très productifs, après Offset qui collabore avec Metro Boomin et 21 Savage sur Without Warning, c’est au tour de Quavo de s’essayer à cet exercice. Le rappeur d’Atlanta produit au côté de Travis Scott l’album Huncho Jack, Jack Huncho, une collaboration qui était d’ailleurs très attendue par les fans.

Paroles: 11/20

Les paroles sont, globalement, ni très profondes ni très travaillées, surtout du coté de Quavo qui ne prend même plus la peine de toujours faire des phrases complètes. On retrouve cependant quelques punchlines, comme celle de Quavo sur Modern Slavery:

«All these damn chains, modern slavery (ice)
But this ain’t 1800 so they pay me (cash)»

Ainsi que plusieurs références, on retrouve en effet plusieurs clins d’œil à la culture populaire sur Black & Chinese par exemple:

«Runnin’ through coins, Sonic» Black & Chinese

Ou encore sur Saint:

«Ace Ventura, Marino, I play with dolphins»

Takeoff fait également une référence au restaurant Five Guys, ainsi qu’à 2Pac sur Eye 2 Eye:

«Flip it like it’s Five Guys, I’m 2Pac, get all eyes (all)»

On retrouve quelques effets stylistiques, surtout du coté de Travis Scott avec, notamment, une belle assonance dans Motorcycles Patches:

«Fuck shit up, we done fucked shit up
It got me stuck, it done got me stuck
Drugs got me stuck, love got me stuck
Diamonds untucked, diamonds untucked, yeah»

Instrumentales: 14/20

Les instrumentales sont très loin d’être mauvaises, mais elles ne sont pas exceptionnelles pour autant. La plupart manquent de créativité et d’originalité, à quelques exceptions près, comme l’outro de Saint Laurent Mask, ou encore l’instrumentale de How U Feel.

Messages: 11/20

L’album contient très peu de message. La plupart du temps, Quavo et Travis Scott font l’apologie de leur richesse. On retrouve quelques passages plus profonds, comme l’évocation de la soumission à l’argent dans Modern Slavery ou les goûts de Quavo pour la diversité dans How U Feel:

«International tastes (whoa), I like all races (yeah)»

Pertinence: 14/20

La rencontre entre l’univers de Quavo et celui de Travis Scott est très réussie. On retrouve par exemple les ad-libs propres à ses artistes comme le «It’s lit!» de Travis Scott notamment. Cependant, à quelques exceptions (l’intro d’Andre 3000 sur Where U From) l’album manque d’originalité et les sons ne sont pas assez diversifiés, à commencer par le delivery des rappeurs, qui se ressemble sur beaucoup de morceaux (surtout Quavo).

Global: 12,5/20

Écoutez Huncho Jack, Jack Huncho sur Spotify:
Favori(s) de l’album: GoWhere U FromHow U Feel
Favori(s) en dehors de l’album: Quavo (Migos): Bad and Boujee (feat. Lil Uzi Vert) Deadz (feat. 2 Chainz) – T-Shirt
Travis Scott: goosebumpsAntidote90210Butterfly Effect
Top Spotify: Quavo: (Kanye West) Champions (feat. Gucci Mane, Big Sean, 2 Chainz, Travis Scott, Yo Gotti, Quavo, Desiigner)
Travis Scott: goosebumps

Publicités