Il y a quelques semaines, nous vous parlions de l’affaire qui éclatait suite au décès de l’icône française, Johnny Hallyday.

En effet, nous apprenions que les enfants biologiques de Johnny, Laura Smet et David Hallyday furent rayés du nouveau testament de leur père. Le testament fut rédigé aux Etats-Unis peu avant sa mort et précisait que le patrimoine entier de Johnny serait laissé à sa veuve Laeticia Hallyday.

Ni une, ni deux, cette nouvelle fit jaser le public français. Que ce soit des fans, des connaissances, des médias ou encore d’autres stars, la plupart des français y mirent leur grain de sel. Jusqu’au point où un quiz a été crée par 20 minutes dans lequel les lecteurs doivent attribuer les propos cités aux artistes qui les ont tenu.

Presque un mois après, cette affaire ne fut jetée aux oubliettes et continue d’alimenter les gros titres surtout depuis que Laura Smet a décidé de contester ce testament.

Le 1er mars 2017, Laeticia Hallyday, sort de son silence via un communiqué de presse publié par son avocat Ardavan Amir-Aslani :

« […] Laeticia Hallyday ne cédera ni aux manœuvres d’intimidation ni aux attaques injurieuses et attend que justice soit rendue afin de faire respecter les dernières volontés de son mari. »

Dans ce même communiqué l’avocat de Laeticia condamne les propos racistes envers les filles adoptives de Laeticia et Johnny, Jade et Joy et évoque une possible attaque en diffamation des personnes assurant que Johnny ait été affaibli et donc pas dans un état de clairvoyance au moment de la rédaction du second testament.

Ce lundi 5 mars, Nathalie Baye s’exprimait, à son tour, dans un communiqué de presse publié par Le Figaro.

L’ex compagne de Johnny accuse Laeticia. Elle confie que sa fille Laura et son beau-fils David étaient « les bêtes noires » de Laeticia.
De plus, elle exprime sa pensée quant à l’état de Johnny qui, d’après elle, « […] dégageait depuis longtemps beaucoup de tristesse. ».
Nathalie insiste également sur le fait que la famille Boudou soit entièrement citée dans le testament et surtout le frère de Laeticia que Johnny, d’après ses dires, « […] ne supportait pas […] »

Le texte intégral du communiqué : « La multitude de mensonges et d’attaques circulant dans la presse et sur les réseaux sociaux me fait sortir de mon silence. J’apporte toute ma force et mon amour à David et Laura. Je connais Johnny, nous nous sommes aimés. Notre complicité et affection ont été présentes jusqu’à la fin. Johnny aimait ses enfants, les aînés David et Laura ainsi que Jade et Joy. Malheureusement, les aînés étaient les bêtes noires de leur belle-mère.

Johnny en a beaucoup souffert, David et Laura aussi. Il y avait l’apparence, photos familiales à l’appui, mais la réalité était beaucoup moins gracieuse. Johnny lâchait prise, seules la musique et la scène le faisaient tenir. C’était un homme épuisé, très seul malgré le monde autour de lui, il dégageait depuis longtemps beaucoup de tristesse.

Toute la famille Boudou est citée sur le testament, jusqu’au frère que Johnny ne supportait pas, tandis que David et Laura, artistes eux-mêmes, se voient refuser ne serait-ce que le droit d’écouter le projet d’album posthume de leur père. Être nié dans cette filiation artistique est reçue comme une vraie douleur et une grande injustice. Que faut-il faire pour retrouver la raison? Tous ceux qui ont aimé Johnny ne peuvent que le souhaiter ». 

Publicités