Vous le savez, c’est la journée de la femme et aujourd’hui on célèbre la chance que l’on a de les avoir parmi nous. Nous ne parlerons pas que de leurs lots si ce n’est que pour mettre en exergue leurs accomplissements. Enfin, j’essaierai…

1- Culture

barbie-international-women-s-day-1520433260

Fut un temps, Barbie représentait un idéal féminin impossible à atteindre et déconnecté de la réalité tant les proportions de la poupée étaient disproportionnées.

Aujourd’hui, la société américaine de jouets, Mattel, a décidé d’honorer les femmes en modélisant des personnages réels, symboles de perseverance et d’ouverture d’esprit. Enfin des idéaux en accord avec les femmes de la société actuelle, montrant bien plus que de la beauté superficielle.

2- Société

1075126-000_tu48j

Que l’on soit partisan ou non, ce mouvement aura permis à bien des femmes de s’exprimer sur leurs souffrances. Si le mouvement connait quelques déboires, il a tout de même le mérite d’attirer l’attention sur certains comportements à revoir et surtout de montrer que si la loi ne se bouge pas, la population, elle, ne reste pas sans rien dire.

3- Économie

equal-pay_759.jpg

La mesure date de 2017 mais mérite encore que l’on en parle. En effet, l’Islande est le premier pays à exiger des entreprises qu’elles prouvent qu’elles sont en accord avec le principe d’égalité des salaires. Une décision qui s’inscrit dans la volonté, du pays nordique, d’éradiquer l’inégalité des salaires d’ici 2022.

4- Politique

TrudeauReproductive_2500kbps_852x480_892953155825.jpg

En cette Journée Internationale de la Femme, Justin Trudeau a fait la promesse d’accorder 650 millions de dollars à la lutte pour la santé et les droits liés à la reproduction. Une somme qui représenterait le double de l’investissement actuel dans ce secteur et servirait à soutenir des projets d’éducation sexuelle, des services de santé, le planning familial et l’usage de contraceptifs.

Le premier ministre a tenu à rappeler qu’à travers le monde, il y a encore des femmes et des filles qui sont victimes de violence, privées d’éducation, du droit sur leur propre corps et maintenues dans la pauvreté.

Ce n’est pas une tragédie, c’est une opportunité manquée pour bien des pays qui pourraient énormément bénéficier de la contribution économique des femmes. – Justin Trudeau

5- Littérature

Baileys+Women+Prize+Fiction+Awards+Ceremony+pon916QUTsVl

En 2017, neuf des dix auteurs best sellers du Royaume-Unis étaient des femmes dont notamment Margaret Atwood, Zadie Smith et Arundhati Roy.

Cependant, les hommes dominent encore lors des remises de prix. Une des raisons pour lesquelles l’écrivaine et journaliste Kamila Shamsie a lancé un défi osé à l’industrie littéraire : ne publier que des livres de femmes en 2018 afin de rééquilibrer la balance.

Une personne a répondu à cet appel. Il s’agit de Stefan Tobler, le fondateur de And Other Stories (Et d’Autres Histoires), qui publie un mélange d’auteurs internationaux traduits et d’auteurs anglais.

Nous avons réfléchi sur ce que disait Kamila et nous pensons qu’elle a raison, que l’on accorde plus d’importance aux écrivains masculins… Ils ne vendent pas nécessairement plus, ils n’ont pas nécessairement plus de fans, pourtant sur le prestige, il y a encore une différence – Stefan Tobler

6- Art

home-clique-tv-cardi-b-charts-bodak-yellow.jpg

Quelle joie de vous dire qu’une de mes artistes favoris a établi un record dans un de mes domaines préférés, la musique.

Cardi B, l’ex strip-teaseuse et actrice de l’émission de télé réalité Love & Hip Hop est la première rappeuse solo à avoir dominé le classement du Billboard Hot 100.

Son titre Bodak Yellow s’est hissé à la première place d’un des classements les plus disputés de l’année avec un genre musical dont les artistes féminins sont rarement mis en avant. Il faut remonter 19 ans en arrière pour retrouver, à cette place, Lauryn Hill et son titre Doo Wop (That Thing).

Si certaines rappeuses comme Iggy Azalea et Shawna ont déjà dominé ces charts, c’était toujours en collaboration notamment avec un homme.

Une victoire qui marque un tournant dans la reconnaissance artistique et qui montre que dans n’importe quel domaine, les femmes peuvent exceller malgré un manque d’opportunités.

Encore cette année Alissa Cara fut la seule femme à avoir remporté un prix majeur, le Grammy de la meilleure nouvelle artiste. Seulement 17 prix sur 86 ont été remportés par des femmes ou un groupe chapeauté par une femme.

7- Esport

Intel_IEM_PyeongChang_1.0.jpg

Sasha Hostyn a remporté le tournoi Intel Extreme Masters 2018, un tournoi mixte sur le jeu de stratégie Starcraft 2 et sponsorisé par les jeux olympiques. Une victoire qui lui aura rapporté 50.000 dollars et surtout le titre de la première femme à remporter un tournoi majeur et international.

Scarlett, de son pseudonyme, n’a pas simplement eu de la chance. En effet, elle est déjà connue de la scène de par les nombreuses victoires et récompenses qu’elle a enchaînées. D’après le Guinness World Records, en 2016, elle était la joueuse professionnelle ayant rapporté le plus d’argent avec plus de 140.000 dollars de gagnés au cours de sa carrière.

Avec un pedigree impressionnant de finaliste dans 91 tournois dont 18 remportés en 2016, celle que le journal The New Yorker considère comme « la joueuse la plus accomplie dans l’esport » détient également le record des meilleurs résultats en tournois esports, par une femme.

Pour finir, comme avec toutes les célébrations, n’oubliez pas que l’importance des femmes s’étend plus longtemps que le 8 mars. Si vous en êtes une, sachez aussi qu’il y a de nombreux horizons qui s’offrent à vous quels que soient le domaine et les obstacles qui vous freinent. Les choses évoluent, profitez-en, le monde est à vous.

Publicités