Il y a peu, un ami photographe me présentait l’application Vero. Pratique pour stocker des contenus favoris et montrer ses oeuvres, elle semblait bien être une alternative à Instagram pour les artistes. L’application a très vite connu le succès, se hissant même au top de l’App Store en seulement quelques semaines avec ses plus d’1 million de téléchargements. Un succès de courte durée car les internautes souhaitent déjà la suppression de l’application suite à des révélations concernant le fondateur et directeur, Ayman Hariri.

J’ai testé l’application et je la trouve géniale. Pour une fois, il ne s’agit pas de faire le plus de vues ou de likes mais juste de consulter et poster ce qui nous plait. C’est d’ailleurs ce qui a motivé le nom Vero, qui signifie vrai, et le slogan True Social (Véritable réseau social).

http_%2F%2Fo.aolcdn.com%2Fhss%2Fstorage%2Fmidas%2F63f6137d7720149f9b2f5bfcbe354f77%2F206161907%2FLAUNCH.jpg

Quand j’ai rejoins les réseaux sociaux existants, j’ai trouvé que les options de confidentialité étaient limitées, difficiles à comprendre, et quand j’ai essayé de me rapprocher de quelques uns de mes amis, j’ai remarqué que leur comportement en ligne était très différent de leur comportement dans le monde réel – disait le fondateur de l’application à CNBC

Au niveau du design, l’application ressemble à un Instagram aux couleurs de tumblr. Votre timeline est composée de publications chronologiques qui ne sont pas influencées par les algorithmes et vous pouvez choisir le niveau de relation que vous avez avec les membres de votre cercle : ami proche, connaissance ou juste follower.

Popularity Of Vero App Rising

Si l’application est un concentré de bons éléments trouvables sur les autres plateformes, elle dénote de nombreux bug et temps de latence qui pourraient être frustrants. Néanmoins, ce ne sont pas les problèmes intrinsèques qui ont causé la chute de popularité de Vero mais son fondateur lui-même, dont le passé ne semble pas en accord avec ses propos.

Juste pour que vous le sachiez tous. Les gens qui sont derrière cette application sont aussi horribles que l’application elle-même. #SupprimezVero

Et bien sûr, il est impossible de publier cette info sur leur application qui n’a pas fonctionné depuis plusieurs jours…

Le milliardaire homme d’affaires libanais, fils de l’ex premier ministre assassiné, Rafic Hariri, a déjà reçu plus de 31,000 plaintes. En effet, avant de se lancer dans les réseaux sociaux, Ayman Hariri avait occupé le poste de Directeur Général Adjoint et Vice président de l’entreprise familiale de construction, Saudi Oger. Durant son mandat, l’entreprise fut accusée de non paiement de salaires, d’abus et d’exploitation de salariés.

Une gestion tellement catastrophique que le gouvernement d’Arabie Saoudite a du intervenir pour apporter de la nourriture et des fournitures de premières nécessités aux ouvriers de la société.

Sans titre-1.png
A cat is seen as an Asian worker sits at his accommodation in Qadisiya labour camp, Saudi Arabia August 17, 2016. REUTERS/Faisal Al Nasser

D’après un rapport de Reuters datant de 2016, les ouvriers vivaient dans des camps de travail insalubres et surpeuplés avec un accès limité à l’eau potable, à la nourriture et sans couverture sociale.

Plus de 10 millions de migrants bénéfiques à l’économie d’Arabie Saoudite, travaillaient ainsi sans pour autant recevoir leur salaire. De peur de ne jamais être payés et n’ayant parfois plus les moyens de rentrer, ils restaient bloqués dans ces conditions, parfois pendant des années.

Nous allons attendre ici, un an voire deux. Nous allons attendre jusqu’à ce que nous soyons payés. – Disait un ouvrier pakistanais du camp de travail de Qadisiya

Dans le rapport, Naseer, déclarait que cela faisait 8 mois qu’il attendait d’être payé. La Saudi Oger qui génère pourtant des milliards de dollars, lui devait 4 774 euros. L’entreprise n’a pas non plus répondu aux questions sur cette affaire.

Depuis lors, une vague de contestations a envahi Twitter. Bon nombre d’internautes réclament la suppression de l’application via le hashtag #DeleteVero. Même Pasquale D’Silva, un des développeurs de l’application, a rejoint le mouvement.

Je ne sais pas pour vous mais moi…

Sans titre-4.png

J’ai cliqué sur « Oui » !

Publicités