Les réseaux sociaux sont de plus en plus présents dans nos vies. Aujourd’hui, ils s’invitent à table, au bureau, en soirée et partout ailleurs dans notre quotidien. La tendance est telle que nous passons désormais plus de temps à capturer l’instant pour les autres qu’à le vivre pour nous. Un exhibitionnisme social souvent récompensé par une célébrité digitale.

Si certains arrivent à tirer leur épingle du jeu et s’enrichir grâce aux réseaux sociaux, d’autres se heurtent encore à la dure réalité des fausses promesses du monde virtuel.

Ce fut le cas de Lissette Calveiro qui s’est endettée de plus de 10.000 euros en voulant devenir célèbre sur internet.

Achats constants en ligne pour une énorme garde-robe (oui, j’ai développé une attirance pour le style), des bols d’acaï et des brunchs à n’en plus finir (pas un seul jour je me suis fait à manger après le bac) et autour de 2016, un besoin de satisfaire mes envies de voyage (aussi grâce à cet ex petit copain)… Confie-t-elle.

giphy (1)

En 2013, la vingtaine fraîchement passée, la jeune fille s’installe à New York où elle travaille en tant que stagiaire. Malgré sa situation LissetteCalv était bien déterminée à atteindre ses objectifs.

Trois années plus tard, elle décroche un travail à temps plein à 35.000 dollars par an (le salaire moyen à NYC est de +68.000 dollars). Mais son train de vie continue de prendre le pas sur ses finances.

Elle change fréquemment de vêtements pour ne pas être vu habillée deux fois de la même manière, elle s’achète des sacs de marques à 1.000 dollars environ et s’offre un voyage pour une destination différente tous les mois.

Snapchat avait sorti les filtres géographiques et je voulais en collectionner 12 au moins.

En y réfléchissant, une bonne partie des voyages que j’ai effectués en 2016, étaient entièrement pour Instagram. – Disait-t-elle.

Cependant sa persévérance lui a valu de décrocher un poste en tant que publiciste pour différentes enseignes médiatiques, tel que le Huffington Post, et elle s’inscrit désormais dans la liste des influenceurs sur internet, notamment sur Instagram.

giphyAujourd’hui elle a complètement remboursé sa dette et gagne bien sa vie.

Elle a également créé son propre site-web, Marketable Millennial, sur lequel elle raconte son parcours et donne des conseils en marketing digital.

 

 

J’ai pris un coup pour la génération Y afin que vous n’ayez pas à le recevoir. – Y a-t-elle écrit.

Bon bah, je ne sais plus à qui donner de Notorious Gifles pour le coup. Comme le dit souvent le proverbe internet : si ça parait stupide mais que ça fonctionne, c’est que ce n’est pas stupide.

Publicités