Discours d’une ex enseignante sur la situation de l’éducation aujourd’hui.

D’après elle, l’éducation ne serait qu’un test tout simple qui ne prend en compte qu’une forme d’intelligence d’une manière qui ne convient qu’à un certain groupe de personnes.

Depuis 2015, chaque année, environ 100.000 personnes décrochent du système éducatif sans diplôme de fin d’études. S’il y a eu une amélioration statistique par rapport aux 140.000 jeunes en 2010, l’est-elle au détriment de la qualité de l’éducation ? Ces chiffres concordent-ils avec l’accès à l’emploi de ces jeunes diplômés ?

D’après l’Express, « le taux de chômage des moins de 25 ans à été multiplié par 3,5 en 40 ans » mais nous sommes, malgré tout, parmi les 5 premiers en Europe sur ce point.

Selon vous, est-ce suffisant ? Si non, que doit-on faire ?

Publicités