Infos:
– Date de sortie: 23 mars 2018
– Artiste(s): Rémy
– Producteur(s): RJacksProdz, GEO Beatz, Ovaground, Mohand, Jemi Black, Bersa, Ghez, Guez, Ovagroundprod
– Single(s) avant la sortie du projet: J’ai vuOn traîneComme à l’ancienne (feat. Mac Tyer)Rappelle-toiUn peu ivre
– Nombre de projets: 1er album
– Featuring(s): Mac Tyer
– Certfication(s) RVA: Nommé: Artiste(s) sur le(s)quel miser pour 2018

Rémy est un jeune rappeur d’Aubervilliers (93) connu notamment grâce à son freestyle Réminem lors du Planète Rap d’Hornet la Frappe à Skyrock. Son style old-school a su séduire une partie du public en attendant C’est Rémy, son premier album.

Paroles: 15/20

Rémy n’est pas le rappeur le plus technique, cependant, comme beaucoup de rappeurs old-school, il écrit avec efficacité. C’est-à-dire qu’il ne parle pas pour ne rien dire, ses textes cachent un travail sur le fond. L’artiste retransmet dans ses textes la rue, la violence, la délinquance, le manque d’argent, l’amitié etc… De plus, Rémy est un bon punchlineur, on retrouve des punchlines dans Intro par exemple:

«Tu t’habilles chez Phillip Plein mais chez toi gros, c’est plein d’cafards»

Ou encore dans Ne me quitte pas:

«La vie c’est une pute depuis qu’on devient un homme par le deuil»

Le rappeur fait également beaucoup de références, notamment dans Pas besoin:

«On veut la voiture à Homer en ayant la vie à Bart»

Enfin, il est intéressant de relever cette probable référence au groupe PNL dans Toujours au quartier (PNL étant l’acronyme de Peace N Lovés):

«Pas de choix gros, on veut la paix mais ici c’est peace & lovés»

Instrumentales: 14/20

Il n’y a pas de très gros beatmakers sur cet album (toute proportion gardée, certains noms sont quand même reconnus dans le métier). Le rap de Rémy ne s’appuie pas essentiellement sur la qualité des instrumentales, elles sont donc relativement basiques sans grosse recherche artistique particulière. L’instrumentale de Dans le binks est cependant beaucoup plus dansante que ce que l’on a l’habitude d’entendre avec Rémy, ce qui constitue une prise de risque intéressante.

Messages: 15/20

Rémy fait majoritairement la description de la réalité, d’une réalité pauvre, difficile, violente et désabusé. Comme Guizmo ou PNL, Rémy ne s’attaque pas directement aux lois ou aux décisionnaires, il décrit les conséquences des politiques précédentes, comme dans J’ai vu:

«Ici c’est la merde, partout c’est la même, dans ce pays rien à gratter»

Mais aussi dans On traîne:

«Moi j’ai écrit mes rêves à la craie, les larmes de la rue l’ont effacés»

Ce choix de dresser le bilan plutôt que de critiquer frontalement les réformes et le gouvernement peut sembler plus pertinent, du moins, plus marquant. Ceci dit, il lui arrive quand même d’être plus concret, comme dans Note de piano:

«Moi j’ai écrit mes rêves à la craie, les larmes de la rue l’ont effacés»

De plus, Rémy parle beaucoup de sa mère et de l’amour qu’il lui porte, comme dans Ne me quitte pas, Lebara ou encore Pas besoin:

«Pas besoin d’argent, pas des putes, pas d’la paix
Je veux juste que maman ait l’sourire aux lèvres.»

Il est d’ailleurs intéressant de constater qu’il n’utilise pas de pseudonyme, il est connu sous son véritable prénom Rémy, ce qui renforce cette volonté de parler de la réalité. Cette démarche rappelle lorsque K-Dot a abandonné son pseudonyme pour rapper sous sa véritable identité: Kendrick Lamar.

Pertinence: 15/20

Le style de Rémy est très old-school, le morceau Comme à l’ancienne (feat. Mac Tyer) l’illustre parfaitement, deux couplets kickés sans refrain. Certes, il n’est pas le rappeur le plus créatif et polyvalent du milieu, cependant on ne peut que constater l’effort de l’artiste et le travail sur cet album pour essayer quand-même de se diversifier, comme le morceau plus dansant Dans le binks, le story-telling dans Memento Mori ou encore la légèreté d’un son comme Un peu ivre, idéal pour fluidifier l’écoute d’un album. C’est Rémy est un très bon projet, un excellent premier album et annonce une très belle carrière pour ce rappeur.

Global: 14,75/20

Écoutez C’est Rémy sur Spotify: https://open.spotify.com/album/4UwpPEXfQSp51BfF0nNGjy
Favori(s) de l’album: IntroNe me quitte pas
Favori(s) en dehors de l’album: Rémy «Réminem» en live #PlanèteRap
Top Spotify: Rappelle-toi

Publicités